“Summertime” de George Gerswhin, immortalisé par Janis Joplin avant de commencer à constituer le « club des 27 », pour l’album Cheap Thrills (1968) ; ici dans une performance de 1969 :


Et en bonus, parce que le soleil ça met de bonne humeur, des images de l’enregistrement en studio :

Quelle voix, n’est-ce pas ?