Junte d’Approvisionnement et de contrôle des Prix (JAP)

Capture d’écran 2013-08-19 à 17.24.17Les Juntes d’Approvisionnement et (de contrôle) des Prix (JAP) furent des unités administratives locales au Chili crées dans les dernières années de la présidence de Salvador Allende. Les JAP étaient essentiellement des comités de rationnement et de distribution, implanté pour atténuer la rareté chronique des aliments et d’approvisionnement qui touchait le pays :

« La JAP est initialement pensée comme un moyen de pression local » par les habitants d’un quartier et sous le contrôle de la DIRINCO, « destiné à contrôler l’arrivée des marchandises et l’application par les commerçants des prix des denrées de base fixés par l’Etat. Le but est également d’intégrer les petits commerçants dans le réseau de production et de distribution étatique. » [Gaudichaud 2013, 84]

Les JAP furent crées par la résolution n°112 de la Direction de Industrie et du Commerce (DIRINCO), publié dans le Journal Officiel de la République du Chili le 4 avril 1972.[1] Après le coup d’Etat du 11 de septembre 1973, le régime militaire abolit les JAP de manière quasi-immédiate.

2013-02-18 18.14.18
2013-02-18 18.50.44

  1. [1]Dirección de Industria y Comercio (Enero de 1973). «Orientaciones para el trabajo de las JAP». Centro de Estudios Miguel Enríquez. Consulté le 11 juillet 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *