Juin 1973

Toha
José Tohá (alors ministre de la Défense) présent près de la Moneda après la tentative de coup d’Etat de la division blindée n°2