Lorsque l’histoire d’un pays connait des grands bouleversements, elle rattrape de force, de fait, sans accorder de passe-droit, tous les gens qui y vivent, et les engage à sa façon de le flot des événements. Tous les hommes et femmes ci-dessous ont choisi de participer volontairement à la destinée de leur pays et on pourra les retrouver dans DBCDF.

Principales organisations politiques et sociales

Sur un axe gauche – droite1 :

Mouvement de Gauche Révolutionnaire (MIR2) (FTR) – Parti Communiste Révolutionnaire Drapeau RougeParti Socialiste* – Mouvement d’Action Populaire Unitaire* – Gauche ChrétienneCentrale Unique des Travailleurs – Parti Communiste* – Parti Démocrate Chrétien** – Mouvement gremialiste – Parti National** – Patrie et liberté.

* Regroupés au sein de l’Unité Populaire | ** Regroupés dans la Confédération Démocratique (CODE) dès la fin 1972.

Groupes catholiques au Chili (par ordre alphabétique)

Chrétiens pour le socialismeOpus DeiThéologie de la libération

Individus

Liste des personnes ayant existé, citées dans le texte.

Ordre alphabétique

Allende, Salvador ; Allende, Beatriz ; Altamirano, CarlosAylwin, Patricio ; Castillo, Carmen ; Castillo Velasco, Fernando ; Chonchol, Jacques ; Contreras, Miria ; Debray, Régis ; Dubois, Pierre et Dupuy Pierre ; Edelstam, Harald ; Edwards, AgustínEdwards, Jorge ; Enríquez, MiguelFlores, Fernando ; Fontaine Talavera, Arturo ; Frei Montalva, Eduardo ; Gaitán Gloria ;  Garretón, Oscar Guillermo ; Gazmuri, Jaime ; Guzmán, Jaime ; Hasbún, Raúl ; Ibañez, Paco ; Jara, VíctorKalfon, Pierre ; Labbé, Alberto ; Menthon, Pierre (de) ; Millas, Orlando  ; Neruda, Pablo ; Olivares, AugustoParra, Bosco ; Pinochet, AugustoPrats, Carlos ; Revel, Jean-François ; Thieme, Roberto ; Tomic, Radomiro ; Touraine, Alain ; Viaux, Roberto.

Classés par partis ou groupes d’appartenance

Unité Populaire

Parti Démocrate Chrétien

Forces armées

Hommes d’Eglise au Chili

Opposition à l’UP

Sympathisants français et belges de l’UP au Chili entre 1970 et 1973

Divers

Photo d’en-tête : une copie d’écran de la Bataille du Chili de Patricio Guzmán.

Notes

  1. Malgré la fausseté d’une telle représentation.
  2. I pour Izquierda ; respectant l’usage les sigles restent en espagnol dans le texte